Skip over navigation
RSS
Blog OroCommerce
Deux-faces-de-la-même-pièce-Définir-les-plates-formes-de-commerce-électronique-et-les-systèmes-d’approvisionnement-en-ligne1-750x440

Deux faces de la même pièce : Définir les plates-formes de commerce électronique et les systèmes d’approvisionnement en ligne

La numérisation des processus B2B a conduit à une toute nouvelle façon de définir les transactions commerciales. Commerce électronique, approvisonnements en ligne, ERP, PIM, catalogues Punchout – si ce n’est pas « i » quelque chose, c’est « e » autre chose. Il n’est pas étonnant que cela devienne confus. Souvent, on demande à Oro si OroCommerce est un système d’approvisionnement électronique ou comment il est lié aux catalogues Punchout. Nous avons donc pensé qu’il était temps de mettre les points sur les i, une barre sur les t et de dissiper toute confusion. Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons commencer par définir les systèmes d’approvisionnement électroniques, mais ne manquez pas le prochain épisode sur les catalogues Punchout.

La source de confusion entre les systèmes d’approvisionnements électroniques et le commerce électronique

Les systèmes d’approvisionnement électronique (eProcurement) et de commerce électronique (eCommerce) sont couramment utilisés dans le commerce entre entreprises. Les entreprises de taille moyenne à grande les utilisent pour les ventes/marketing et les achats. N’oubliez pas que pour chaque vente effectuée par une partie, il y a un achat effectué par une autre partie. Ce sont les deux faces (acheteur et vendeur) d’une même pièce (la transaction d’achat/vente).

Toutes les plateformes de commerce électronique B2B peuvent traiter des transactions en ligne et certains systèmes d’achats en ligne le font également. Certains systèmes de commerce électronique (comme OroCommerce) peuvent gérer les processus d’appels d’offres (demandes de devis), mais tous les systèmes d’approvisionnement en ligne disposent de cette fonctionnalité. Il en va de même pour la gestion des limites de crédit. Mais c’est là que les similitudes s’arrêtent. En résumé, la plateforme de commerce électronique est conçue en fonction des besoins commerciaux du vendeur et la plateforme d’approvisionnements électroniques est développée pour l’acheteur. Voyons cela de plus près.

Systèmes d’approvisionnement en ligne

Les systèmes d’approvisionnements en ligne sont utilisés pour l’achat B2B de fournitures et de services par l’intermédiaire d’Internet. C’est un moyen de faciliter le processus de demande et de paiement tout en réduisant le coût par transaction. Il apporte la facilité du commerce électronique aux achats des entreprises et permet de mieux gérer les dépenses. Bien que les fonctionnalités d’applications aussi populaires que Coupa ou Gatekeeper varient, la plupart des solutions d’approvisionnements en ligne offrent :

  • Processus d’approbation avant l’achat
  • Liste gérable des fournitures préférées/approuvées
  • Suivi des dépenses
  • Génération de bons de commande
  • Réception de biens/services contre un bon de commande/bon de travail
  • Plusieurs niveaux d’accès pour les utilisateurs
  • Outils de budgétisation

Le client ou l’acheteur d’un système d’approvisionnements électroniques est l’organisation qui effectue les achats. Le système d’approvisionnement électronique est conçu pour être utilisé par l’acheteur dans le cadre de transactions B2B. Les fabricants peuvent utiliser les approvisionnements en ligne pour faciliter l’achat de biens directs pour le processus de production. Les entités gouvernementales et du secteur public peuvent utiliser un système d’approvisionnement en ligne pour simplifier le processus d’appel d’offres et tirer parti du pouvoir d’achat. Comme les achats peuvent être dirigés vers des fournisseurs sélectionnés, il est possible de négocier de meilleurs prix. Le contrôle budgétaire est plus strict puisque les dépenses sont gérées plus étroitement lors du processus d’approbation et le risque de fraude est réduit grâce à la séparation des tâches. Des centres de coûts sont établis et chaque achat peut être attribué en conséquence. Le système donne aux employés l’accès à un catalogue préapprouvé des biens et services dont ils ont besoin à un prix déterminé. Les achats, la comptabilité et toutes les autres fonctions connexes fonctionnent plus efficacement.

Les vendeurs ne font partie d’un système d’approvisionnement en ligne qu’à la demande ou avec l’approbation de l’acheteur. Les vendeurs se joignent au système pour faciliter l’interaction avec l’acheteur, mais il s’agit d’un système conçu et maintenu pour l’acheteur.

Systèmes de commerce électronique

Les systèmes de commerce électronique B2B sont utilisés par les fabricants, les distributeurs et d’autres activités B2B pour commercialiser et vendre des biens et des services. Là où les systèmes d’approvisionnements en ligne sont construits autour des besoins de l’acheteur, les systèmes de commerce électronique sont construits autour des besoins du vendeur. Cela peut prêter à confusion car les vendeurs ont pour objectif de donner aux acheteurs ce qu’ils veulent. De nombreuses plates-formes de commerce électronique B2B ne sont que des plates-formes B2C pour des applications B2B. Cependant, des systèmes comme OroCommerce sont construits à partir de zéro pour les besoins spécifiques du commerce électronique. Ces solutions offrent des capacités telles que :

  • Gestion de contenu
  • Panier d’achats en ligne
  • Gestion du catalogue personnalisé
  • Plusieurs niveaux d’accès pour les clients
  • Listes de prix multiples
  • Listes d’achats créées par les utilisateurs
  • Liste de prix et possibilités de personnalisation du catalogue
  • Soumission en ligne des appels d’offres et des demandes de propositions
  • Gestion de la relation client
  • Flux de travail personnalisables

Le client ou l’acheteur d’une plateforme de commerce électronique est l’organisation qui effectue les achats.  Alors que les acheteurs utilisent le site web pour faire des achats et soumettre des demandes de propositions, les systèmes de commerce électronique sont développés à l’usage du vendeur dans la transaction B2B. Les distributeurs de produits tels que Animal Supply Company utilisent le commerce électronique pour accepter des commandes, entretenir les relations avec la clientèle et exécuter des stratégies de marketing pour développer leur activité. Les fabricants tels que ARC utilisent les plateformes de commerce électronique pour pénétrer de nouveaux marchés, servir les clients existants et renforcer l’identité de l’entreprise tout en numérisant les processus du côté du vendeur.

Les acheteurs participent à un système de commerce électronique lorsqu’ils remplissent un formulaire de contact, passent une commande en ligne ou soumettent une demande de devis numérique. Les acheteurs s’engagent dans le système de commerce électronique parce qu’il facilite le processus d’achat. La plateforme de commerce électronique est conçue pour que le vendeur puisse s’engager auprès de ses clients, développer son activité et numériser les processus.

Une transaction – deux faces

Dans toute transaction commerciale, l’acheteur et le vendeur peuvent avoir un objectif commun – finaliser la transaction – mais ils ont des besoins très différents. C’est pourquoi ils utilisent deux systèmes très différents pour automatiser et numériser leurs processus. Les systèmes d’achats en ligne sont conçus en fonction de l’acheteur et les systèmes de commerce électronique sont conçus pour répondre aux besoins des vendeurs. Les deux systèmes ne sont pas interchangeables et toute tentative en ce sens est vouée à l’échec.

Vous voulez en savoir plus sur la façon dont OroCommerce répond aux besoins du commerce électronique B2B ? Commencez dès aujourd’hui avec une démonstration gratuite.

Back to top

Vous serez redirigé vers notre version anglaise de [title]. Voulez-vous continuer?

Oui Non