Skip over navigation
RSS
Blog OroCommerce
Back to
navigation
back top

Au cours de ces dernières décennies, nos méthodes de vente ont radicalement changé, entraînant ainsi l’essor du e-commerce. La technologie a simplifié les processus d’achat en back-office, et la prédominance des outils Digitaux a rendu l’eProcurement plus pratique que jamais.

Avant la pandémie de COVID, le chiffre d'affaires de l’eProcurement avait déjà augmenté de 17,6 %, dépassant la barre des 700 millions de dollars. Aux États-Unis, l'eProcurement reste le canal de vente B2B qui connaît la plus forte croissance.

Les workflows B2B Digitalisés ont également engendré de nouvelles méthodes de description des transactions commerciales telles que l’e-commerce, l’eProcurement, les Progiciels de Gestion Intégré (ERP), les logiciels de Gestion de l’Information Produit (PIM) et les catalogues PunchOut.

Pas étonnant que cela prête à confusion. Souvent sollicités pour participer au débat sur l’eProcurement vs l’e-commerce, ou, plus précisément, savoir si OroCommerce est un système d’eProcurement ou comment il est lié aux catalogues PunchOut, nous avons voulu profiter de l’occasion pour clarifier les choses et dissiper toute confusion. Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons commencer par définir l’ eProcurement et parler de la place du e-Commerce B2B dans le paysage. Ne manquez surtout pas le prochain article sur les catalogues PunchOut.

Confusion entre le e-commerce et l’eProcurement

Les systèmes d’eProcurement et d’ ’e-commerce sont couramment utilisés dans le ecommerce B2B. Les entreprises de taille moyenne à grande et les participants à la chaîne d’approvisionnement les utilisent pour les ventes, le marketing et les achats.Cependant, dans le ecommerce B2B, les relations ne sont pas aussi claires et nettes.  Pour chaque vente réalisée par une partie (l’e-commerce), une autre partie, souvent très différente, effectue un achat (eProcurement). Ce sont les deux aspects (acheteur et vendeur) d’une même réalité (l’opération d’achat/vente). 

En plus d’avoir certaines similitudes, l’eProcurement et le e-commerce B2B ont des différences. Les deux possèdent des fonctionnalités qui les rendent uniques.

Toutes les plateformes d’e-commerce B2B peuvent gérer des opérations en ligne et c’est également le cas de certaines solutions d’eProcurement. Certains systèmes d’e-commerce (tels que OroCommerce) peuvent gérer les workflows de RFQ (demande de devis), mais toutes les solutions d’eProcurement disposent de cette fonctionnalité. Il en va de même pour la gestion des limites de crédit.

Cependant, les similitudes se limitent à ce niveau. En résumé, la plateforme d’e-commerce est conçue pour répondre aux besoins commerciaux du vendeur, tandis que la plateforme d’eProcurement en ligne est développée pour l’acheteur. Examinons ceci plus en détail.

Comment fonctionnent les plateformes d’eProcurement ?

e-procurement system

L’eProcurement en ligne comprend principalement toutes les activités d’achat et de vente des entreprises sur Internet. Alors qu’une entreprise typique doit envoyer des bons de commande par fax ou fouiller dans des catalogues papier et des listes de prix, l’eProcurement Digitalise toutes ces activités. Les entreprises s’appuient sur des solutions d’eProcurement en ligne pour les aider à rendre le processus de recherche, de magasinage et d’achat plus efficace.

Les avantages liés à l’eProcurement sont nombreux pour les entreprises, leurs fournisseurs et les acheteurs. C’est un moyen de faciliter le processus de demande et de paiement tout en réduisant le coût par transaction. Il permet de faciliter les achats des entreprises grâce au e-commerce et offre un moyen de mieux gérer les dépenses.

La plupart des solutions d’approvisionnement en ligne offrent :

  • Un workflow d’approbation préalable à l’achat
  • Une liste gérable de fournitures préférées/approuvées
  • Un suivi des dépenses
  • La production de bons de commande
  • La réception des biens/services en fonction d’un bon de commande/bon de travail
  • Plusieurs niveaux d’accès pour les utilisateurs
  • Les Outils de budgétisation

De nombreuses applications d’eProcurement et de référence, telles que Coupa ou Gatekeeper, proposent ces fonctionnalités prêtes à l’emploi.

Contrairement à un client B2B typique, un acheteur qui utilise l’eProcurement est un client un peu différent. Le vendeur doit faire plus pour satisfaire ce dernier, c’est-à-dire adhérer à un système d’eProcurement à la demande de l’acheteur.

Les fabricants peuvent utiliser l’eProcurement pour faciliter l’achat de biens directs pour leurs processus de production. Les entités gouvernementales et du secteur public peuvent utiliser l’eProcurement afin de simplifier le processus de demande de devis et accroître le pouvoir d’achat.

Étant donné qu’ils peuvent orienter les achats vers des fournisseurs sélectionnés, les acheteurs ont la possibilité de négocier des meilleurs prix. Cela offre plus de transparence et de responsabilité. Les informations peuvent être partagées avec les bonnes personnes.  Le risque de fraude est réduit par la séparation des tâches. Les erreurs au cours de l’administration des contrats et des processus d’établissement de devis sont limitées.  Enfin, les employés ont accès à un catalogue pré-approuvé de biens et services dont ils ont besoin à des prix fixes. Par conséquent, les achats, la comptabilité et toutes les autres fonctions connexes sont plus efficaces.

Il est essentiel que les solutions d’eProcurement et le processus d’achat de l’acheteur fonctionnent parfaitement ensemble. Pour faire des économies de temps et d’argent, ils doivent offrir la bonne gestion des autorisations, des inventaires précis, des prix et des informations de qualité sur les produits.

C’est l’une des différences entre l’e-commerce et l’eProcurement : une plateforme d’e-commerce disposera de ces informations dès le départ.

Comment les systèmes de e-commerce s’intègrent-ils ?

e-commerce system

En quoi d’autre l’eProcurement diffère-t-il du e-commerce ?  Les systèmes de eCommerce sont utilisés par les fabricants, les distributeurs et d’autres entreprises B2B afin de commercialiser et de vendre des biens et des services. Alors que les solutions d’eProcurement sont conçues pour répondre aux besoins de l’acheteur, les systèmes d’e-commerce sont conçus pour répondre aux besoins du vendeur. Cela peut prêter à confusion car les vendeurs ont pour objectif d’offrir aux acheteurs ce qu’ils veulent. 

Cependant, les vendeurs B2B ont également des exigences élevées ; ils travaillent dans les conditions très strictes de leur secteur, processus, partenaires ou relations clients.

Il existe sur le marché de nombreuses plateformes d‘e-commerce B2B qui sont des plateformes B2C transformées en applications B2B. Cependant, les solutions eCommerce telles que OroCommerce ont été conçues en premier lieu pour répondre spécifiquement aux besoins du e-commerce B2B. Les solutions axées sur le B2B offrent des fonctionnalités pour :

  • La gestion du contenu
  • Le panier d’achat pour les achats en ligne
  • La gestion de catalogues personnalisés
  • Plusieurs niveaux d’accès pour les clients
  • Les listes de prix multiples
  • Les listes d’achats créées par l’utilisateur
  • Les fonctions de personnalisation des listes de prix et des catalogues
  • La soumission en ligne des demandes de devis (RFQ) et des demandes de propositions (RFP)
  • La gestion de la relation client
  • Les flux de production personnalisables

Ceux qui achètent une plateforme d’e-commerce sont les organisations qui réalisent des ventes. Bien que les acheteurs utilisent le site Internet pour effectuer des achats et soumettre des demandes de propositions, les systèmes d’e-commerce sont développés pour l’usage du vendeur dans la transaction B2B.

Les distributeurs de produits tels que le distributeur d’aliments pour animaux de compagnie Animal Supply Company, utilisent le e-commerce pour recevoir des commandes, entretenir les relations avec les clients et exécuter des stratégies de marketing afin de développer leur entreprise. Les fabricants tels que ARC utilisent des plateformes d’e-commerce pour conquérir de nouveaux marchés, soutenir leurs chaînes d’approvisionnement existantes et renforcer l’identité de leur entreprise.

En résumé, le e-commerce permet aux entreprises d’atteindre une efficacité opérationnelle, marketing et commerciale.

Les acheteurs participent à un système d’e-commerce lorsqu’ils remplissent un formulaire de contact, effectuent une commande en ligne ou lorsqu’ils soumettent une demande de devis à partir d’un navigateur web. Les acheteurs s’engagent dans le système e-Commerce parce que cela facilite le processus d’achat. La plateforme d’e-commerce est conçue dans l’intérêt du vendeur afin qu’il communique avec ses clients, développe son entreprise et numérise ses workflows.

Une seule transaction,l’eProcurement vs l’e-commerce

Dans toute transaction commerciale donnée, l’acheteur et le vendeur ont un objectif commun, finaliser la transaction. Cependant ils ont des besoins très différents. Plus le nombre de participant à la transaction est important, plus ces besoins peuvent être différents.

C’est pourquoi ils utilisent deux systèmes très différents pour automatiser et digitaliser leurs workflows. Les systèmes d’eProcurement sont conçus pour l’acheteur et les systèmes d’e-commerce sont conçus pour répondre aux besoins des vendeurs. Les deux systèmes ne sont pas interchangeables et toute tentative allant dans ce sens est une catastrophe assurée.

Voici quelques différences entre la méthode utilisée par les logiciels d’eProcurement et les logiciels d’e-commerce B2B lors du processus d’approvisionnement électronique.

Processus eProcurement E-commerce B2B
Emplacement des produits Non, avec intégration Oui
Configuration, prix, devis (CPQ) Non, avec intégration Oui
Demande de devis (RFQ) Oui Oui
Devis à l’encaissement (QTC) Oui Oui
Gestion des demandes Oui Non, avec intégration
Gestion des bons de commande Oui Non, avec intégration
Gestion des factures Oui Oui
Traitement des paiements Oui Oui
Traitement des retours Oui Oui

Avantages liés à l’intégration de l’eProcurement et du e-commerce B2B

Dans certains secteurs et modèles de vente, les vendeurs ne doivent pas seulement proposer de bons produits aux clients. Les vendeurs doivent également répondre à des exigences d’achat particulières qui varient d’un client à l’autre. En général, les acheteurs qui utilisent l’eProcurement commencent leur recherche à ce niveau, puis consultent les catalogues des vendeurs (également nommés catalogues punchOut) afin de poursuivre le processus d’achat.

Ainsi, il est normal que les vendeurs facilitent une intégration rapide et efficace du e-commerce avec un fournisseur d’eProcurement utilisé par leurs clients. C’est également une bonne idée commerciale : les acheteurs dépensent davantage et entretiennent des relations plus longues avec les vendeurs qui s’adaptent à leurs processus d’achat.

En intégrant leurs systèmes d’e-commerce B2B et d’eProcurement, les acheteurs et les vendeurs B2B peuvent atteindre leurs objectifs souhaités sans affecter l’autre. L’acheteur peut utiliser son système d’approvisionnement en ligne pour effectuer les achats à partir du site  e-commerce du fournisseur. Le vendeur quant-à lui utilise son propre système qu’il comprend et sait utiliser.

Par conséquent, un échange continu de données d’approvisionnement entre l’e-commerce B2B, l’eProcurement, le Progicel de Gestion Intégré (ERP) et d’autres systèmes est nécessaire afin de maintenir la cohérence et la transparence des données d’inventaire, des commandes d’achat, du paiement, de la livraison et des informations de facturation.

La nécessité de l’eProcurement dans l’e-commerce B2B

e-procurement vs e-commerce

Contrairement au e-commerce B2C qui essaie de faciliter les achats et de les rendre plus transparents, l’e-commerce B2B a des objectifs quelque peu différents. Étant donné que les acheteurs B2B sont des employés qui effectuent des achats au nom de leur organisation, il est du devoir des entreprises prestataires de services e-commerce B2B de leur faciliter la tâche.

Cependant, comment les utilisateurs de l’eProcurement considèrent-ils l’expérience d’achat ? Qu’ils sélectionnent un fournisseur pré-approuvé ou qu’ils choisissent dans une liste, les acheteurs évaluent d’abord les fournisseurs dans leurs solutions D’eProcurement. Lorsqu’ils choisissent un fournisseur, ils découvrent leur compte personnalisé avec les produits et les prix extraits de la boutique e-commerce. Quand ils ajoutent des produits au panier, la liste d’achats est transférée au système d’eProcurement où le bon de commande et les autorisations nécessaires sont effectués. Ensuite, les informations sont transférées au système d’e-commerce où l’achat est enregistré.

Les entreprises cherchent à automatiser ce processus grâce à un système d’eProcurement  pour réduire les coûts de l’organisation, assurer la cohérence des approvisionnements et la transparence pour les principales parties prenantes. De plus, cela réduit la saisie manuelle des données et la possibilité d’erreurs, et raccourcit ainsi les cycles d’achat.

Il n’est pas surprenant que de nombreux acheteurs B2B évaluent les vendeurs B2B en fonction de leur expérience en matière d’e-commerce et de la capacité d’intégration au système d’eProcurement de leur choix. Il est important de comprendre que de nombreux utilisateurs de solutions d’eProcurement ont investi dans leurs systèmes, et que les entreprises qui disposent de solutions d’e-commerce flexibles et capables de s’y intégrer ont un avantage concurrentiel.

Intégration du e-commerce B2B et de l’eProcurement

Le débat sur l’eProcurement et l’e-commerce a-t-il encore un sens ? Aussi longtemps que les besoins des acheteurs et des vendeurs seront différents, il y aura un besoin d’intégration.

Un système intégré d’e-commerce et d’eProcurement est constitué d’un logiciel d’approvisionnement pour l’acheteur et d’une plateforme d’e-commerce telle que Orocommerce pour le vendeur.

OroCommerce est une plateforme d’e-commerce B2B flexible associée à des fournisseurs de technologies PunchOut tels que Vurbis et Greenwing Technology. De plus, l’architecture open-source solide de Oro et ses API front-end et back-end évolutives peuvent être configurées afin de l’intégrer à d’autres eProcurement tiers.

Si vous souhaitez développer une solution d’eProcurement au sein de votre entreprise ou vous connecter à un système existant, Oro dispose de la technologie, de l’expertise et de l’écosystème de partenaires pour transformer vos objectifs en réalité.

Back to top

Vous serez redirigé vers notre version anglaise de [title]. Voulez-vous continuer?

Oui Non